Séisme dans le Cantal, Bordeaux sous les eaux

Publié le

A l'heure des séismes qui font des ravages en Chine, jusqu'à menacer les barrages, vous êtes-vous posé la question : et si cela arrivait chez nous ?
Le barrage de Bort-les-Orgues, par exemple, sur la Dordogne, est haut de 120 mètres. Les ingénieurs d'EDF estiment que sa rupture entraînerait celle de tous les barrages en aval, sur 400 km, et le centre-ville de Bordeaux se retrouverait sous un mètre d'eau.

Et dire que le Cantal est le plus grand volcan d'Europe...


A court terme, la situation est Chine reste catastrophique...

Publié dans + d'Actus

Commenter cet article

poups 21/08/2009 19:56

Sauf que la configuration tectonique est bien différente chez nous. De plus en ce qui concerne le barrage de Bort les Orgues, c'est un barrage poids voute donc par definition très resistant (voir celui de Vajon en Italie qui n'a pas bougé face à l'effondrement de la montagne qui a provoqué un vague gigantesque qui est passée par dessus). Le risque vient plutöt, dans ce type d'ouvrage, de la qualité de la roche du support (catastrophe du barrage de Malpasset).Par contre la rupture de Bort serait un vrai desastre, Bort anéanti, plusieus metres d'eau tout au long de la vallée de la Dordogne. Mais je ne suis pas sür de la rupture des barages en aval, le Chastain, l'Aigle et Argentat eux aussi poids voûte...